👀
Le Brexit complique les choses

Culture

19 Jan 2021

Le Brexit complique les choses

LE BREXIT BLOQUE 81 000 DOMAINES .EU

Eurid avait prévenu : avec la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, l’accès au domaine allait devenir compliqué. Dont acte à partir du 1er janvier, les .eu détenus par des résidents britanniques sont suspendus, et seront remis sur le marché dans un an si leurs propriétaires ne réagissent pas.
Ce n’est pas une surprise le gestionnaire du TLD, avait prévenu en mars 2018 de la décision prise par la Commission européenne du changement de règles relatives à l’attribution du .eu aux ressortissants britanniques résidant sur le sol du Royaume-Uni, bientôt inéligibles au TLD puisque n’étant plus des résidents de l’UE.
Trois notifications plus tard, à mesure qu’avançaient les négociations, nous voici au 1er janvier. Le Brexit prend enfin effet et le cadre réglementaire du .eu change en conséquence. Ainsi, les domaines en .eu enregistrés au Royaume-Uni ne sont plus en conformité : Eurid les “suspend” jusqu’au 31 mars 2021. Si la décision fait râler outre Manche, il s’agit plus d’un sursis que d’une sanction. Le statut “suspendu” ne fait pas perdre la propriété du nom de domaine, mais ce dernier ne peut plus supporter de services tels que le renvoi vers un site web ou une adresse email.